mardi 2 mai 2017

AVR28 Tonight - OTB Fest Nights - 28 & 29 April 2017 à Paris

Encore un OTB Fest sur deux jours, dont le visuel ne vous dira pas qui joue quand... qu'à cela ne tienne, c'est sur le vendredi que j'aurais jeté mon dévolu pour voir deux plateaux en tournées respectives collisionner au Gibus Live (auquel l'ajout de tireuses à bières manque toujours cruellement...).

Alors que je m'attendais à un quarté Céleste, Inter Arma, Oxbow, Sumac, et souhaitait surtout voir Oxbow clore la soirée, l'orga juge bon de faire jouer Céleste en tête d'affiche me promettant par la même un retour au bercail avec les poules (ou en tout cas avec la mienne).

J'étais assez curieux d'Inter Arma, que je ne connaissais pas plus que ça, tant leur metal moderne et postéiforme avait fini par faire parler de lui... mais en fait non c'est bien fait, ça joue bien, mais ça m'excite toujours pas.

Par contre Sumac (énième groupe d'Aaron Turner, cette fois entouré du bassiste de feu Botch et accessoirement Russian Circles et d'un batteur assez impressionnant), s’avère pour le coup nettement plus intéressant sur scène que sur disque (malgré le remplacement du bassiste par Joe Preston me semble-t-il?), faisant évoluer son post-metal monolithique vers une sorte de death-drone assez jazzy dans l'intention. Pas-mal-du-tout.

Quelle idée farfelue a pu passer à travers la tête de l'orga pour faire jouer Oxbow avant Céleste alors qu'en toute logique les français auraient très bien pu ouvrir la soirée? Que dire si ce n'est qu'Oxbow est un des groupes les plus intéressants du moment, mais qu'ils n'avaient rien à faire sur une affiche "death metal" (merci Fabien)?? Mais quelle mouche a donc piqué l'orga (encore!!!) pour priver le groupe de son rappel tant réclamé??? N'empêche c'est toujours la classe, et l'achat de leur dernier disque couplé au bouquin qui va avec aura justifié à lui seul le déplacement et la frustration...

Quant à Céleste c'est la 3 ou 4e fois que je (ne) les vois (pas): toujours dans le noir équipés de frontales, mais là ça passait vraiment pas.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire