lundi 17 octobre 2016

OCT14 GOAT at Le Cabaret Sauvage

Pas d'affiche mais des invites (merci Alias Production), et l'occasion de la découverte d'un très chouette endroit (il m'aura fallu le temps mais j'y aurais enfin passé une soirée).

Ouverture des hostilités par JOSEFIN OHRN & THE LIBERATION, plutôt sympathique quoiqu'assez anecdotique dans un style kraut-pop qui a le mérite d'être au moins bien chanté et joué (et m'aura convaincu de choper le dernier album).

Par contre c'est pour GOAT que le public s'est déplacé, et à raison: leur psyche-post-folklorique à costumes déglingue dans les grandes largeurs... un peu le pendant folklo-world d'un Secret Chiefs 3 ou d'un Master Musicians Of Bukkake: énorme bonne surprise et claque à l'avenant, je me suis même dandiné (j'aurais voulu tout leur acheter mais j'étais fauché, donc je me suis contenté du live et de l'avant-dernier album sur les conseils d'un fan).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire